Plan du site Ajouter Mon Millesime à mes favoris Ajouter Mon Millesime à mes favoris | English version English version
Mon Millésime, Spécialiste des vieux vinsBon voyage dans un siècle de millésimes...
Mon Millésime, Spécialiste des vieux vins


CHEVALIER-MONTRACHET


La superficie de production du Chevalier-montrachet est de 7.20 ha sur la commune de Puligny-Montrachet.

Les villages de Puligny-Montrachet et de Chassagne-Montrachet ont en partage le Montrachet et le Bâtard-Montrachet. Chevalier sur Puligny ainsi que Bienvenues, Criots sur Chassagne. Ce sont les grands crus les plus méridionaux de la Côte-d’Or, entre Meursault (au nord) et Santenay (au sud).

 

Apparu au Moyen-Âge, oeuvre initiale de l’abbaye cistercienne de Maizières et des seigneurs de Chagny, le Montrachet (prononcé Mon-Rachet) prend tout son éclat au XVIIème siècle. Nul ne le conteste : ce que le chardonnay fait de mieux sur la Terre ! Le Montrachet est aussi une famille réunissant 4 grands crus proches : Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet et Criots-Bâtard-Montrachet (AOC grands crus du 31 juillet 1937).

 

Géologie du jurassique (175 millions d’années). Exposition au levant et au midi entre 265 et 290 mètres d’altitude (Chevalier), entre 250 et 270 mètres (Montrachet), entre 240 et 250 mètres (Bâtard, Bienvenues, Criots). En Montrachet, des sols peu épais sur un calcaire dur, traversés par une bande de marne rougeâtre. En Chevalier, des sols minces et pierreux : rendzines légères formées sur des marnes et calcaires marneux. En Bâtard, des sols bruns calcaires plus épais et plus argileux du côté du piémont.