Plan du site Ajouter Mon Millesime à mes favoris Ajouter Mon Millesime à mes favoris | English version English version
Mon Millésime, Spécialiste des vieux vinsBon voyage dans un siècle de millésimes...
Mon Millésime, Spécialiste des vieux vins


BOURGOGNE HAUTES-CÔTES DE BEAUNE


Appellation Régionale du vignoble des Hautes Côtes, en Côte-d’Or.

Communes de production : née officiellement en 1961, l’appellation s’étend en Côte-d’Or, sur 12 communes des Hautes Côtes et sur les hauteurs de 10 communes de la Côte de Beaune. En Saône-et-Loire, elle s’étend sur 4 communes des Hautes Côtes ainsi que sur les hauteurs de

3 communes de la Côte de Beaune. La ligne de partage avec les Hautes Côtes de Nuits passe à Magny-Iès-Villers. L’appellation BOURGOGNE HAUTES CÔTES DE BEAUNE ne peut être attribuée qu’après un examen d’agrément des vins (dégustation et analyse).

En rouge (pinot noir), la robe pourpre aux nuances violines rappelle la fleur de pivoine ou la profondeur de certaines roses. Le nez fruité évoque la griotte et la framboise, il évolue vers le cassis, la réglisse jusqu’au sous-bois avec souvent une touche épicée. Les Hautes Côtes de Beaune sont des vins charmeurs par leur spontanéité et leur franchise. Parfois fermes dans leur jeunesse, ils trouvent au bout de quelques années l’harmonie et l’équilibre. Il existe une petite production de Bourgogne rosé (ou Bourgogne Clairet) Hautes Côtes de Beaune, issu du pinot noir. En blanc (chardonnay, très rarement pinot blanc ou gris), des nuances légèrement

pailles aux reflets d’or pâle. Les arômes de fleurs blanches s’associent au miel, rappelant le pain d’épices. En bouche, l’élégance est sûre, aimable, gardant la fraîcheur du cépage sans céder à l’excès de moelleux.

 

« Aucune vue, aucun site, si varié, si pittoresque, si grandiose qu'il fût, n'a pu me faire oublier mon petit vallon de Bourgogne », a écrit Alexandre Dumas au sujet d‘un vallon situé dans les Hautes Côtes de Beaune. Celles-ci surplombent la Côte de Beaune par l’ouest, des Maranges à Ladoix- Serrigny. À l’intérieur, se succèdent vallons et collines. Les vignes au pied de la falaise calcaire couvrent les pentes ensoleillées. Les villages accrochés aux coteaux vous accueillent dans leurs ruelles aux murs de pierres blanches. Au détour des chemins, on découvre derrière chaque monticule un nouveau paysage qui vous emplit de bonheur par son charme lumineux. La nature est propice à toutes les randonnées, agrémentées de dégustations offertes par les vignerons dans des caveaux typiques. Les nombreux hébergements vous feront découvrir la vie et les maisons des habitants de ce pays charmant.

 

De 280 à 450 mètres d'altitude, le vignoble occupe les versants les mieux exposés des vallées perpendiculaires à la côte viticole, en direction de l'ouest. Le substrat est dominé, surtout au sud, par des formations marneuses. Les pentes parfois très marquées, sont fréquemment couvertes d'éboulis calcaires hérités des corniches bajociennes.

 

Vins rouges et rosés, cépage pinot noir.

Vins blancs, cépage chardonnay, plus rarement pinot blanc ou gris.

 

Superficies en production: Rouges et rosés : 633,79 ha ; Blancs : 135,44 ha environ